« Même s’il n’a aucun pouvoir, même s’il n’a pas la moindre importance, chacun de nous peut changer le monde » …

Ces paroles de Vaclav havel, prononcées quelques semaines après la chute du Mur, ont aujourd’hui un écho particulier pour nous dans un monde menacé par l’indifférence et le repli sur soi.

 

C’est à partir de ce constat ue nous avons souhaité continuer notre relation d’amitié et d’échanges avec nos amis du bidonville d’Año Nuevo à LIMA au Pérou.

Aujourd’hui, nous pouvons vous présenter notre action dite « humanitaire » dans les domaines éducatifs, social et médical.

A Año Nuevo, nous avons soutenu la réalisation d’un centre culturel depuis 2002. Ce lieu situé au centre du bidonville, est ouvert à tous les habitants du quartier.

Au rez de chaussée, une bibliothèque « Victor Hugo » permet aux enfants d’accéder gratuitement aux ouvrages nécessaires pour l’école, un soutien scolaire leur est également proposé.

Dans les étages, des salles sont ouvertes pour l’éducation et la pratique de la musique et de la danse ou d’autres activités. Ces salles peuvent accueillir aussi des groupes d’enfants et d’adolescents qui souhaitent partager ensemble leur vie dans le bidonville.

C’est un lieu d’apprentissage de la vie sociale dans un quartier particulièrement défavorisé.

 

Par ailleurs, depuis longtemps, notre association soutient l’action d’un médecin qui a ouvert un dispensaire pour les plus démunis qui n’ont pas les moyens d’accéder aux soins proposés par le système de santé normal.

Nos ressources pour ces actions proviennent principalement du bénéfice des ventes d’artisanat péruvien acheté dans le cadre du commerce équitable directement au Pérou et revendu au marché de Noêl solidaire de Besançon, par exemple.

L’autre partie de nos ressources provient de l’organisation d’animations pour faire connaître la culture et la vie au Pérou.